• Texte par Cynthia Audal
    Commentaires 0

    Comme Joseph

    Un jour, quelqu’un écoutait mon témoignage et elle m’a dit : Toi, tu es comme Joseph ! (Gn 39 et les chapitres suivants) Satan voit ton potentiel et il a toujours voulu te mettre à terre. N’oublie pas que tu as un appel et Dieu t’a choisie.

    Sur le coup, je ne comprenais pas ce qu’elle voulait dire, mais les jours passaient et le Saint-Esprit commençait à faire un travail dans mon cœur. J’ai lu plus d’une fois son histoire sans porter attention de l’impact de son témoignage. Je l’ai lu et relu pour voir comment mon histoire est similaire.  

    Les filles, le gars en a bavé presque toute sa vie. Il a perdu sa mère d’un jeune âge. Il était haï de ses frères. Par la suite, il a été vendu pour devenir un esclave. Il a été pris au piège par une femme désireuse de commettre l’adultère avec lui. En voulant garder son témoignage, il a refusé de pêcher et a été en prison malgré son innocence. Par la suite, il a passé des années en prison. Un jour, il a été libéré de prison pour devenir l’homme le puissant en Égypte après pharaon.

    Wow ! Une bonne partie de la vie de Joseph, il a été attaqué et a vécu des tribulations très difficiles. Il est comme vous et moi. Il ne l’a pas eu facile. On se demande quand ça va arrêter. On est fatiguée de vivre l’injustice. Son histoire représente beaucoup de femmes qui ne l’ont pas eu facile. La vie n’a pas été rose et elles attendent encore la fin féerique. Aujourd’hui, je veux vous partager ma réalisation. Comme ce personnage biblique, je choisis Jésus. Joseph a toujours gardé son témoignage. Il a voulu être le meilleur de lui-même. Dans cette attitude, il a été protégé et a eu la grâce de Dieu. Quand il était esclave, il avait eu des responsabilités importantes et la faveur de Potiphar. Ce fut la même expérience en prison. C’est son témoignage qui a fait en sorte qu’il a été en position de leadership. J’ai compris quelques choses de cruciales. Dans tous les moments difficiles de ma vie, je dois rester accroché à Dieu parce qu’un jour ses promesses vont s’accomplir. Prenez cette saison pour former votre caractère pour se préparer pour l’accomplissement de ses promesses. Ne lâchez pas. Dieu est avec vous, vous allez vous en sortir. Ce que vous vivez fait partie de votre parcours pour vous former afin de vivre dans votre appel. Il y a quelque chose de plus que vos blessures, il y a une victoire. De plus, je veux rajouter un point. Il faut toujours témoigner de son amour et utiliser vos dons pour le bien de votre entourage comme le chef de la prison. L’interprétation du rêve de ce chef a été le billet de sortie de Joseph.  Pour nous, c’est nos actes d’amour qui nous donnent la faveur dans notre vie. Je ne parle pas d’un échange, mais une opportunité de sortir de notre prison qui est l’orgueil ? La victimisation n’est pas la clé pour une vie meilleure. L’humilité et l’abandon à notre Dieu sont l’accès direct à une vie meilleure et la paix. Voilà ma leçon de vie que j’applique quotidiennement. Soyons des Joseph et prenons nos situations difficiles comme des marchepieds pour nous envoler dans notre destinée.

Laissez nous un commentaire