• fullsizeoutput_501
    Commentaires 0

    Tenez bon ! Dieu n’est pas mort.

    Je suis pécheresse, je suis menteuse, je suis manipulatrice et j’ai un cœur mauvais, mais je suis humaine. Pourtant, tout ce qui me sépare du monde, c’est mon amour pour Dieu et  le fait de lui demander pardon constamment, encore et encore. Toutefois, je me dis que l’amour de Dieu pour moi doit être infiniment plus grand que le mien, pour qu’il me donne l’impression de revivre chaque jour. Être chrétienne est la chose la plus difficile dans ce monde où tout est considéré normal.

    Pour les gens du monde, être chrétiens se résume à suivre des règles, à se lamenter sur soi-même, à croire en un Dieu qui n’existe pas. Et pourtant, être chrétien c’est un combat à tout le jour afin de se faire accepter. Être chrétiens, c’est d’aimer encore et toujours, d’une manière inconditionnelle les gens du monde. Être chrétiens c’est se dire pour quel genre de fou on va passer aujourd’hui et être chrétiens, c’est de se dire encore et encore que Dieu est réellement en vie. Avez-vous déjà essayé d’aimer de tout votre cœur et de toute votre âme votre ennemi ou même votre propre frère ou sœur? Non, oui… J’ai essayé, à plusieurs reprise et j’ai échoué. Pourtant je suis une chrétienne, qui croit fermement que Dieu donna son fils sur la croix pour mourir pour moi et mes péchés ( Jean 3:16) . Comment? vous vous dites. Bien que je sais que la grâce de Dieu plane sur ma vie, mais mes émotions parfois prennent le total dessus. Qui ne connaît pas ce sentiment de ne pas pouvoir aimer cette personne qui parle dans votre dos, qui complote contre vous, qui ne vous aime pas malgré tout vos efforts à appliquer ce que Dieu dit. Les gens du monde te diraient, ce n’est pas mon problème, je la détestait autant qu’elle me déteste, je la brimerai dans son dos, autant qu’elle a fait dans le mien, je ne l’aime pas. Les chrétiens diront la même chose, exactement le même discours, car ils sont humains. Cependant, ils se rappelleront qu’ils viennent du monde, mais ne sont point de ce monde. Alors, ils se battront contre leur nature, leur  être inné, ce qui est ancré, pour se dire et se souvenir que Jésus leur a enseigné : Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. (Matthieu 5:44) Je m’adresse aux chrétiens, je ne sais pas pourquoi j’écris cet article, je suis moi-même de ceux qui diront le premier, je ne l’aime pas, je la ou le comprends pas et de ceux qui auront du mal a pardonné. Mais nous devons comprendre que nous avons un héritage. Ce n’est plus le moment de laisser les gens du monde croire que nous croyons en vain et juger notre façon d’agir , car il n’est effectivement pas chrétien. Au commencement était la parole, la parole était avec Dieu et la parole était Dieu ( Jean 1:1 ).Lisez votre bible, appliquez la parole de Dieu, dévorez-là, afin de pouvoir comprendre Dieu. L’ère de l’indépendance est révolue, l’ère où vous ne vous battiez pas spirituellement et physiquement pour le roi des rois est morte.

    Lève-toi et aimes ceux qui ne sont pas aimés, chéris ceux qui ne méritent pas d’être chéris, conseils ceux que ton cœur te dicte de conseiller. Où sont passés les guerriers et les guerrières qui autre temps intercédaient avec force et foi? Où sont passés ceux et celles que leur cœur brûlait de servir les autres sans vouloir un retour? Où est passée cette unité que les apôtres partageaient?

    Je n’ai ni le courage d’être une guerrière ni la force d’aimer encore, car les chrétiens et l’église elle-même m’ont blessé! Toutefois, Jésus dit : ce n’est pas grave, mon propre fils, frère, ami et proche m’a blessé. Il  m’a trahi et condamné sur la croix, mais je l’ai pardonné. Voici, je lui donnerai la guérison et la santé, je les guérirai, Et je leur ouvrirai une source abondante de paix et de fidélité.( Jérémie 33:6 ) Je bénis l’Éternel pour ce qu’Il a fait dans ma vie. Je loue son nom et le remercie de me relever à chaque chancellement de mes pas. Les gens du monde peuvent ignorer son existence, nous persécuter et nous pourchasser. Mais les chrétiens, c’est à nous de nous lever , de les aimer, de prier pour eux tout comme Jésus l’a fait sur la croix. Faites de votre vie un témoignage puissant pour le Seigneur des seigneurs, baignez-vous dans sa parole, donnez-lui la place qui lui revient, exaltez-le, louez-le et soyez unis, car Jésus nous dit :Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. ( Matthieu 18:20) Et bien que même  l’ennemi se mettrait sur votre chemin en vous disant que votre Dieu est mort, puisque vous serez préparé et que vous aurez construit votre maison sur une base de pierre, mais non de sable. Vous pourrez alors, vous lever , la tête  haute et fier (e) d’être qui vous êtes et lui répondre : “God’s not dead, He is surely alive.” Je prie l’Éternel qu’il vous garde et me garde de nos attaques, car nous savons qu’ils peuvent être nombreux. Que Dieu dans son amour, puisse vous donner l’espoir, le courage et la force d’assumer qu’il sera toujours avec vous. Peu importe quoi, peu importe où et n’oubliez pas : God’s plans are perfect at follows the perfect way. No matter how the path is hard.

    Je suis pécheresse, je suis menteuse, je suis manipulatrice et j’ai un cœur mauvais, mais je suis humaine…. Toutefois, l’Éternel m’a secouru et me secouera toujours, car l’Éternel est bon et sa miséricorde durera toujours.

    Louez l’Éternel, car il est bon, Car sa miséricorde dure à toujours! Qu’Israël dit: Car sa miséricorde dure à toujours!  Que la maison d’Aaron dise: Car sa miséricorde dure à toujours! Que ceux qui craignent l’Éternel disent: Car sa miséricorde dure à toujours! Du sein de la détresse, j’ai invoqué l’Éternel: L’Éternel m’a exaucé, m’a mis au large. L’Éternel est pour moi, je ne crains rien: Que peuvent me faire des hommes?  L’Éternel est mon secours, Et je me réjouis à la vue de mes ennemis. (Psaumes 118: 1-7)

    #GOD’S NOT DEAD##HE’S SURELY ALIVE## IM A CHRISTIAN##stand up for God##

     

    Je m’appelle Kimberly Lareche. J’ai 21 ans, je suis étudiante à l’université depuis cette année. Je suis fiancée à un merveilleux homme et essaie de dédier ma vie à un autre qui est extraordinaire  …Dieu. J’ai rencontré Dieu depuis mon plus jeune enfance et depuis j’essaie de le suivre. C’est sûr que ce n’est pas facile tous les jours, cependant, je fais de mon mieux. Je suis Haïtienne d’origine et vis au Canada depuis que j’ai  12 ans. Je remercie le seigneur pour ce cadeau. J’espère que vous serez bénie au travers de mes mots. :)

Laissez nous un commentaire