• -POP
    Commentaires 0

    Une Église debout ?

    Black Lives Matter, viol dans les universités, attentats terroristes, prostitutions juvéniles… Les derniers mois ont été remplis d’atrocités plus horribles les unes que les autres. La multiplication des écrans dans notre quotidien a fait de nous des spectateurs au premier rang. Devant tant de malheurs nous voilà épris de colère, de tristesse, d’amertume et de sentiment d’impuissance. Bien entendu, chrétiens ou non, tous se demandent ceci : Est-ce que l’Église devrait intervenir ? Est-ce-que les églises devraient prendre part aux discussions politiques, économiques et sociales ? Je vais laisser Hollywood nous donner des pistes de réflexion.

    Continuer à lire

  • snappa-1448663702
    Commentaires 0

    Citoyen du monde

    Je crois que tout le monde ici est au courant de ce qui a pris place avec horreur dans les dernières semaines. Oui, je parle de Paris, mais aussi du Mali, de la Tunisie, sans oublier la Syrie, l’Irak et plein d’autres pays encore. Je vous parle de ces tragédies qui frappent des nations tous les jours, ces nations qui pleurent des gens chaque semaine. Et nous ? Que dit-on ? Que fait-on ? Qui peut-on blâmer ? Tellement de questions et jamais les bonnes réponses, si vous voulez mon avis. Nous sommes là devant notre télévision à nous questionner sur le monde dans lequel on vit, à être dépassé par tout ce qui se passe à faire des« hastags » et tout.

    Continuer à lire

  • Commentaires 0

    La mort

    26017A3198

    Cette semaine, la communauté chrétienne québécoise a été touchée par une nouvelle importante. La mort surprenante, voire inattendu d’un fils, frère, un ami, un époux et un serviteur. Nous l’avons souvent entendue chanter à l’Église Nouvelle-Vie. Nous avons été touchés par sa voix et son amour pour Dieu. Nous savons que Jésus l’accueille dans ses bras et qu’ils vivront cette relation parfaite au ciel.

    « Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, pleurez avec ceux qui pleurent. » (Romains 12.15 LSG)
    La perte d’un être cher est toujours douloureuse. Nous pleurons les moments, les émotions et l’amour partagés avec cet homme. Nous sommes une église, une famille et un corps, même sans connaître personnellement sa famille, nous les gardons dans nos prières. Nous les supportons à travers cette situation difficile de leur vie par un sourire, une parole d’encouragement, un service, un cadeau ou tout simplement le silence. Nous prions le St-Esprit, le consolateur, afin qu’il les aide de façon surnaturelle. En temps et lieu, sa femme aura le courage d’élever un chant d’amour pour son Père. Son témoignage sera un exemple de force et de ténacité. Nous la supportons avec nos prières. Nous ne pouvions pas rester indifférentes à sa situation. Nous sommes avec toi.
    Il est alors important de se rappeler ce que dit la parole à ce sujet.

    « Il essuiera toutes larmes de leurs yeux. La mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni plainte, ni souffrance. Car ce qui était autrefois à définitivement disparu. » (Apocalyspe 21.4 LSG) Comme nous appartenons à Dieu, Il va tous nous rappeler un jour ou l’autre à la maison. La mort c’est simplement le début.

    Ce n’est jamais un au revoir, mais plutôt un à bientôt.

    Messagher xxx