• Harmonie
    Commentaires 0

    Harmonie

    Vous savez quoi? Je pense qu’on se sous-estime en tant que femmes, en tant que communautés.

    J’ai travaillé dans des milieux principalement féminins toute ma vie; que ce soit dans la mode, la communication, les langues ou le milieu de la santé, je sais ce que c’est de travailler avec d’autres femmes: compétition!
    (Dans ce billet, je vais généraliser et montrer un aspect négatif qui nous habite tous un peu, soyez averties.)

    Continuer à lire

  • Commentaires 0

    La mort

    26017A3198

    Cette semaine, la communauté chrétienne québécoise a été touchée par une nouvelle importante. La mort surprenante, voire inattendu d’un fils, frère, un ami, un époux et un serviteur. Nous l’avons souvent entendue chanter à l’Église Nouvelle-Vie. Nous avons été touchés par sa voix et son amour pour Dieu. Nous savons que Jésus l’accueille dans ses bras et qu’ils vivront cette relation parfaite au ciel.

    « Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, pleurez avec ceux qui pleurent. » (Romains 12.15 LSG)
    La perte d’un être cher est toujours douloureuse. Nous pleurons les moments, les émotions et l’amour partagés avec cet homme. Nous sommes une église, une famille et un corps, même sans connaître personnellement sa famille, nous les gardons dans nos prières. Nous les supportons à travers cette situation difficile de leur vie par un sourire, une parole d’encouragement, un service, un cadeau ou tout simplement le silence. Nous prions le St-Esprit, le consolateur, afin qu’il les aide de façon surnaturelle. En temps et lieu, sa femme aura le courage d’élever un chant d’amour pour son Père. Son témoignage sera un exemple de force et de ténacité. Nous la supportons avec nos prières. Nous ne pouvions pas rester indifférentes à sa situation. Nous sommes avec toi.
    Il est alors important de se rappeler ce que dit la parole à ce sujet.

    « Il essuiera toutes larmes de leurs yeux. La mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni plainte, ni souffrance. Car ce qui était autrefois à définitivement disparu. » (Apocalyspe 21.4 LSG) Comme nous appartenons à Dieu, Il va tous nous rappeler un jour ou l’autre à la maison. La mort c’est simplement le début.

    Ce n’est jamais un au revoir, mais plutôt un à bientôt.

    Messagher xxx