• fullsizeoutput_501
    Commentaires 0

    Tenez bon ! Dieu n’est pas mort.

    Je suis pécheresse, je suis menteuse, je suis manipulatrice et j’ai un cœur mauvais, mais je suis humaine. Pourtant, tout ce qui me sépare du monde, c’est mon amour pour Dieu et  le fait de lui demander pardon constamment, encore et encore. Toutefois, je me dis que l’amour de Dieu pour moi doit être infiniment plus grand que le mien, pour qu’il me donne l’impression de revivre chaque jour. Être chrétienne est la chose la plus difficile dans ce monde où tout est considéré normal.

    Continuer à lire